Une des particularités de la médecine de premier recours en …

Comment on Supprimer ou alléger les certificats sportifs ? by abramovici.

Une des particularités de la médecine de premier recours en France est son intégration dans une ville un lieu un territoire , et la possibilité qu’un ensemble de mesures de santé individuelles aboutissent à une santé publique effective à la condition de coordonner les actions, et de valoriser la relation individuelle. Contrairement aux politiques des banques par exemple qui évitent que la relation humaine devienne un des éléments forts de la relation client, en changeant régulièrement les conseillers des clients, le médecin de premier recours peut devenir au fil du temps un réel atout pour la santé de la population, mais pour cela il est utile qu’il puisse réellement suivre au fil des ans une population relativement constante. Inclure le certificat de sport dans une visite systématique plus générale, disons annuelle pour les enfants par exemple et tous les 3 ans pour les adultes serait une mesure allant dans ce sens. Un certificat à la compétition, ou à un sport particulièrement à risque y serait éventuellement ajouté tous les ans. Il s’agit donc de proposer une réelle politique de consultation systématique, orientée sur des items généraux mais laissant au médecin le choix de les individualiser, et prenant en compte la santé mentale (prévention comme suivi).

Recent Comments by abramovici

Pourquoi êtes-vous opposé au Tiers Payant Généralisé ?
essentiellement car les devoirs du tiers sont insuffisants en regard de ceux du médecin, et que s’agissant d’une convention de droit privé, le tiers payant fragilise un peu plus la position des représentants des médecins lors du renouvellement de la convention.


Faut-il supprimer mutuelles et assurances complémentaires ?
OUI…mais c’est bien entendu un vœu pieux.64 milliards d’euros de frais de gestion d’économie c’est aussi un accroissement du chômage; pour mémoire les frais de gestions du RO (régime obligatoire) représentent la même somme et en pourcentage des sommes traitées, seul le régime Alsace et Moselle dont les compte sont particulièrement lisible sur leur site sont faibles (1.1, ceux de la Cnamts sont sans doute supérieurs à 20% quel que soient les chiffres estimés par leurs comptabilité).
Donc proposition alternative: Suppression du TM et des mutuelles à condition que chaque mutuelle complémentaire devienne un organisme de gestion de l’assurance maladie donc puisse gérer le RO de ses adhérents, et que la concurrence laisse l’assuré choisir chaque année sa « mutuelle »: c’est le système allemand. Il s’accompagne d’un encadrement par l’état mais surtout par chaque parlement régional.