L’idéal : horaire à 200 euro de l’heure. Réalité actuelle : …

Comment on 25 euros, le juste prix pour une consultation de généraliste ? by Lorenzo georges.

l’idéal : horaire à 200 euro de l’heure.
Réalité actuelle : je me suis déconventionné pour pouvoir faire payer justement mon travail et le résultat est que en contexte concurrentiel les médecins sont prêts à se brader et que la plupart de mes patients sont partis pour bénéficier de consultations gratuites (entendez remboursées). C’est la vie. Je gagne ma vie autrement et je ne crois pas, malgré tout le buzz actuel, que ça puisse changer, simplement à cause des médecins eux mêmes…

Lorenzo georges Also Commented

25 euros, le juste prix pour une consultation de généraliste ?
En fait c’est mon changement de travail qui a permis mon déconventionnement ! … et je continue à faire de la médecine générale mais différemment de ce pour quoi on nous a formatés. Mon lieu d’exercice est un miroir aux alouettes, certes un bassin d’emploi, mais similaire à la banlieue parisienne d’où je viens (94) et pensez bien que les VIP vont voir d’autres médecins que moi :-). Je dis 200 euro de l’heure pour deux raisons : je ne vois pas d’autre possibilité que le temps comme TOUS les libéraux, de plus comme TOUTES les entreprises, il y a une structure à investir puis maintenir. Sinon, encore une fois, autant être salarié…


Recent Comments by Lorenzo georges

Pourquoi êtes-vous opposé au Tiers Payant Généralisé ?
En plus de la totalité des items, je rajoute celui de l’infantilisation de masse de la population française :
– qui ne sait plus ce que coûtent les choses tant il y a de soldes, forfaits et subventions (les réseaux de soins aggraveront la situation)
– qui se croit des droits et plus du tout de devoirs (gratuité aidant)
– qui entasse avec la plus grande mauvaise foi les motifs de consultation dans une C à forfait unique et fixe et sous-évalué.
– qui se fait plumer à son insu de part les augmentations de charges, impôts et mutuelles obligatoires, enfumée par le rideau opaque et démagogique de « vous le valez bien »
– Liste non exhaustive à continuer par ceux qui ne regardent pas que la télé ou les journaux subventionnés.