L’ensemble des points de vues exprimés ici me semblent conciliables. …

Comment on Faut-il déléguer certains soins médicaux à des personnels spécialisés ? by Marc.

L’ensemble des points de vues exprimés ici me semblent conciliables. En réalité, nous exprimons des souhaits et/ou des résistances aux changements, mais nous allons devoir changer. L’allongement de la durée de vie depuis les années 1980 est de 2 ans et demi, soit (60 millions de Francais) 150 millions d’années de vie supplémentaires à gérer, et pas en bonne santé pour la plupart.

Les gens vivent plus longtemps, mais avec des maladies chroniques plus évoluées ou plus nombreuses, des séquelles d’interventions, de traitements divers, des actes de préventions (pas toujours justifiés, cf le débat sur les certificats médicaux) plus nombreux, des questions éthiques pas toujours faciles à trancher seul…..

Bref, il nous faut plus de concertation, plus de collaboration mais aussi plus de temps pour les patients à pathologie complexe. Prendre la tension et renouveler l’ordonnance n’est pas intéressant. Voir un hypertendu une fois par an pour donner à un pharmacien ou une infirmière ou un gestionnaire de cas une feuille de route (objectifs TA à tant, traitement à poursuivre, je le revois dans 1 ans sauf évènement intercurrent) ne me semble pas idiot. Mais alors la cs annuelle ne doit pas être à 23 (ni mème à 26!!) euros, et en cas de demande du professionnel qui surveille, il faut pouvoir agir et recevoir rapidement. Les frottis et la surveillance gynéco aux sage femmes? pourquoi pas? Si je vois les femmes une fois tous les xxxx pour vérifier le terrain CV et autre. Le tout est de rendre du temps médecin aux médecins: Diangostic, décision thérapeutique, concertation et coordination pluridisciplinaire: Je suis autant utile en voyant le patient en consultation qu’en discutant avec l’infirmier, le spé, le kiné….. sauf que dans ce cas je ne suis pas rémunéré en libéral.

L’exemple des psychiatre en accès libre est ce qu’il ne faut pas faire: Jamais averti (ou rarement) des suivis des patients, j’ai eu plusieurs fois des sueurs froides à posteriori sur les interaction de traitements prescrits avec ceux….que je ne connaissait pas!! POur répondre à Sophie: Dans ce cas, le patient ne te dit pas qu’il voit un psy (peur de ta réaction, honte, ou autre raison), et il n’a pas conscience des risques qu’il prend en te le cachant. C’est au psy de te dire « J’ai mis MMe ou mr X sous tel traitement » afin que tu en tiennes compte, sauf, bien entendu opposition du patient qui, dans ce cas, est prévenu des risques qu’il prend en te cachant cette prise en charge.

Marc Also Commented

Faut-il déléguer certains soins médicaux à des personnels spécialisés ?
J’ai répondu « sous condition ». C’est relativement inéluctable, en raison de l’allongement de la durée de vie, et notamment de la durée de vie malade, de la diversification des carrières des médecins, de la baisse du nombre de médecin, et du coût du soin ou de l’acte lorsqu’il est effectué par un médecin.
Il faut partir des tâches, se demander quelles compétences elles nécessitent, et déterminer ensuite quelle profession les possèdent, voire créer ex-nihilo une profession dans certains cas. Il est possible, d’ailleurs qu’on s’aperçoive au passage que les médecins ne sont pas les plus performants dans certaines tâches qui leur sont traditionnellement dévolues! et on pourrait déjà commencer par celles là.
(je précise: je suis médecin)


Recent Comments by Marc

25 euros, le juste prix pour une consultation de généraliste ?
je suis médecin généraliste et j’ai voté 50 euros, prix dans la moyenne européenne. j’ai hésité avec le compteur…. En réalité, il s’agit effectivement de se demander ce qu’on demande à un MG en consultation (les motifs, je vous rappelle 2.5 motifs en moyenne par consultation) et EN PLUS Hors consultation. la gestion de la prévention? Rappeler les patients dans certaines situation? Répondre longuement au téléphone? On feint de croire que le montant de la consultation va entièrement dans la poche du MG, en oubliant que le cabinet médical est une véritable entreprise. Plutôt que de se demander A priori quel doit être le prix d’une consultation médicale, ne devrait on pas se demander quel service la population est en droit d’attendre d’un MG, puis de quels moyens doit disposer une entreprise libérale pour offrir ces services. personnellement, avec uns consultation à 50 euros, j’aménage mieux mes locaux, je prend une secrétaire plein temps et j’allonge la durée moyenne de consultation (actuellement de 19 minutes chez moi). je prendrai eu plus le temps de coder mon activité.