Il s’agit d’une perception procédurale de l’activité du médecin. C’est réducteur …

Comment on Faut-il déléguer certains soins médicaux à des personnels spécialisés ? by Charles LEGROUX.

Il s’agit d’une perception procédurale de l’activité du médecin.
C’est réducteur et surtout le jugement de ce qui était délégable a été fait à postériori.
Difficile d’imaginer la performance d’un tel système

Charles LEGROUX Also Commented

Faut-il déléguer certains soins médicaux à des personnels spécialisés ?
j’ai eu du mal à trouver dans les trois propositions , celle qui correspond à ma pensée.
La médecine doit elle rester entre les mains des médecins ?
Je crois que ce n’est pas le problème.
Il ne s’agit pas de la médecine mais de soins.
MG, je me rends compte qu’aucune consultation n’est simple … à priori !
Un renouvellement pour maladie chronique amène souvent à la découverte d’une problématique complexe, et s’inscrit dans une prise en charge au long cours , mêlant autant diagnostic , réflexion pronostique, éducation thérapeutique etc…
Difficile dans ces conditions de déléguer à l’avance une tâche que l’on n’a pas définie.
La délégation de tâches est sensée réduire les coûts, et simplifier les conditions de travail des médecins.
La multiplication des intervenants obligera à un temps de coordination non négligeable et entraînera une dilution de la prise en charge, avec des risques d’erreurs, démotivation des intervenants et dépersonnalisation du soin.
Globalement c’est le système hospitalier qui prend pied en ambulatoire.
En terme de coût quel avantage ?
J’ai voté pour la proposition  » pourquoi pas … »
Avantage peut-être dans la mesure ou cela se passe dans une équipe qui fonctionne.
À charge à l’administration de comprendre qu’une équipe ne se décrète pas, mais existe ou non …
Voyons la situation dans les hôpitaux.
Est-ce inéluctable ?
Si les tutelles continuent à dissuader les jeunes médecins à s’installer à coup de rémunération et conditions de travail si peu honorables, la question ne se posera pas , la délégation deviendra nécessaire.