Envisageable pour certaines tâches seulement, et toujours sur prescription et …

Comment on Faut-il déléguer certains soins médicaux à des personnels spécialisés ? by Jacques Marlein.

Envisageable pour certaines tâches seulement, et toujours sur prescription et contrôle du médecin en charge de la pathologie.

Recent Comments by Jacques Marlein

Faut-il supprimer mutuelles et assurances complémentaires ?
Pourquoi le Tiers-Payant Généralisé ne pose pas de problème aux médecins ailleurs qu’en France partout où il est pratiqué en Europe ?
Parce que la spécificité française ce n’est pas la « frilosité » des médecins, c’est le double système assurantiel de remboursement (ou de tiers-payant) : partout ailleurs en Europe chaque assuré est remboursé (ou substitué pour le paiement) par un seul assureur, soit public, soit privé, pour la totalité des sommes dues. Il n’y a qu’en France que l’assuré (ou le médecin) en perçoive une partie une partie de l’assureur obligatoire (sécu) et une autre de l’assureur complémentaire.
Avec les 600 ou 700 complémentaires différentes, les changements inopinés d’affiliation ou de contrat des assurés, les dysfonctions informatiques entre assureurs obligatoires et complémentaires et l’incurie voire la mauvaise foi des uns ou des autres, le TPG implique pour les médecins soit 15 à 20 % d’impayés soit la même proportion de temps de travail à téléphoner ou écrire pour tenter de récupérer les honoraires dus, soit le plus souvent un mix des deux.
Intenable dans les conditions d’exercice actuelles.

Pourquoi alors le TPG ne semble-t-il pas poser problème en France pour les pharmaciens ?
Parce que les pharmaciens ont du dès l’origine embaucher du personnel dédié exclusivement à la récupération auprès des assureurs de leurs honoraires impayés : ils y ont été obligés car 15 à 20 % d’une consultation à 23 euros ça ne fait « que » 4,50 euros environ (sur 11,50 euros de marge bénéficiaire – 50 % – , malgré tout), mais 15 à 20 % d’une ordonnance de 150 euros expose à une perte de l’ordre de 25 euros (sur un marge bénéficiaire probablement autour de 30 % soit 50 euros); à 25 euros la récupération l’emploi supplémentaire induit est envisageable, à 4, 50 non.